Centre de Référence pour la pris en charge des Maladies Vectorielles à Tiques de la Région Sud (CRMVT Sud)

Référence : Instruction n° DGS/VSS1/DGOS/PF2/2018/258 du 26 novembre 2018 relative aux modalités de reconnaissance des centres de référence et d’identification des centres de compétence pour la prise en charge des maladies vectorielles à tiques (MVT).

Le Pole Maladies Infectieuses de l’AP-HM, localisé dans l’IHU Méditerranée Infection a été désigné Centre de Référence pour la pris en charge des Maladies Vectorielles à Tiques de la Région Sud (CRMVT Sud).

Coordonnateur :
Professeur Philippe PAROLA (voir le CV)
Coordinatrice Adjointe :
Dr Carole ELDIN (voir le CV)

Pour prendre RDV

Tel : 04 13 73 20 21
Email : secretariat.consult.ihu@ap-hm.fr

L’établissement, représenté par son directeur général et le coordonnateur du CRMVT Sud, s’engage à réaliser les missions et actions qui relèvent de ses compétences :
  • Elaborer des procédures de prise en charge des patients conformes aux recommandations nationales et participer à leurs actualisations ;
    Participer à la recherche clinique en matière de maladies vectorielles à tiques et développer des protocoles conformément aux bonnes pratiques ;
  • Piloter et animer le réseau de centres de compétence qui relèvent de son territoire d’intervention et partager avec ces derniers les bonnes pratiques identifiées ;
  • Piloter et animer le réseau des médecins de ville : médecins traitants, médecins généralistes… ;
  • Mettre en place des réunions de concertation pluridisciplinaire et des procédures d’évaluation de la qualité des prises en charge ;
    Participer, avec les autres centres de référence, à la constitution d’une base de données nationale des dossiers cliniques ;
  • Faire vivre la démocratie sanitaire, en particulier par le dialogue avec les associations d’usagers du système de santé ;
    Participer, autant que de besoin, aux groupes de travail et aux instances nationales, européennes ou internationales relatives aux maladies vectorielles à tiques, notamment le comité de pilotage du Plan Lyme ;
  • Elaborer un plan d’actions pluriannuel et procéder à son évaluation en termes de mise en œuvre et d’atteinte des objectifs ;
    Etablir un rapport d’activité annuel.

L’expertise internationalement reconnus des médecins infectiologues, microbiologistes, et entomologistes, est au service de ces missions.

Le CRMVT Sud a mis en place depuis plusieurs années un parcours patient dédié (Consultations, hôpitaux de jours, Diagnose entomologique).

L’IHU-MI dispose héberge laboratoire d’entomologie, qui permet l’identification des tiques et la détection et l’identification des pathogènes associés. Le CRMVT Sud est en lien étroit avec le Centre National de référence des Rickettsies.

Notre centre peut être sollicité par les Centres de Compétence MVT de la région Sud, et par les médecins généralistes ou spécialistes qui souhaitent adresser des patients présentant des tableaux cliniques pouvant faire évoquer une MVT. Les cas complexes sont discutés lors de Réunions de Concertations pluridisciplinaires et pluriprofessionnelles (infectiologue, médecin interniste, neurologue, médecin de la douleur, psychiatre, psychologue) afin de déterminer si l’on est en présence d’une MVT ou d’un diagnostic différentiel pour lequel des explorations supplémentaires et une prise en charge spécialisée sont nécessaires.

Vidéos pédagogiques

Les tiques pour les cliniciens

Les rickettsioses : quoi de neuf ?

Les jeudis de l'IHU : maladie de Lyme

Publications didactiques sur les maladies vectorielles à tiques :

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?