Laboratoire Point-de-Soin (Point-of-Care, POC) réalise 24h/24 et 7j/7 un panel d’analyses biologiques permettant le diagnostic syndromique rapide des maladies infectieuses. L’implantation d’un laboratoire POC est réalisable sur une petite surface ≤10 m² comportant un plan de travail sécurisé sous forme d’une borne POCRAMé ou hotte microbiologique ; un thermocycleur ; un automate de cytologie.

Un interne en biologie médicale réalise sous la responsabilité d’un médecin biologiste du laboratoire de microbiologie de l’IHU la numération des globules blancs (leucocytes) par millilitre de liquide céphalo-rachidien permettant de définir une méningite biologique au-delà de 10 globules blancs par millilitre, dans un délai de 30 minutes après la réception du prélèvement de liquide céphalo-rachidien dans le laboratoire POC ;  des tests immuno-chromatographiques permettant la détection d’un antigène caractéristique d’un microorganisme en 5 à 15 minutes ; et des tests de biologie moléculaire qui consistent à amplifier une partie de la mémoire génétique ARN ou ADN des microorganismes de façon spécifique en 1 heure pour la détection de l’ADN et en 2 heures pour la détection de l’ARN (virus à ARN). Ces analyses biologiques sont réalisées à partir de prélèvements d’urine, de sang, de liquide céphalo-rachidien, d’aspiration naso-pharyngée, de selles et d’écouvillons cutanés ou muqueux et sont judicieusement combinées pour assurer le diagnostic des pathogènes les plus fréquents et des pathogènes plus rares mais mortels, responsables du syndrome.

Bons syndromiques

Les résultats des analyses biologiques permettent aux médecins traitant de répondre rapidement à 3 questions principales qui sont : la nécessité d’hospitaliser ou non le patient, la nécessité d’isoler ou non le patient contagieux et la nature du traitement anti-infectieux à administrer ou non au patient. Egalement, les résultats de ces analyses permettent dans un deuxième temps des investigations microbiologiques à la recherche de la source d’infection qu’elle soit environnementale ou liée aux contacts avec un premier patient contagieux.

Les POC sont maintenant installés au sein de l’IHU Méditerranée Infection et de l’Hôpital Nord de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, en milieu rural au Sénégal ainsi que sur les bateaux porte-containers de la compagnie « CMA-CGM » et les navires de croisière de la compagnie « Le Ponant ».

Des détails complémentaires peuvent être trouvés dans les références bibliographiques

  1. Fournier PE, Drancourt M, Raoult D. New Laboratory Tools for Emerging Bacterial Challenges. Clin Infect Dis. 2017 Aug 15;65(suppl_1):S39-S49.
  2. Marimoutou C, Tufo D, Chaudet H, Abdul Samad M, Gentile G, Drancourt M. Infection burden among medical events onboard cargo ships: a four-year study. J Travel Med. 2017 May 1;24(3).
  3. Delacroix R, Morel SN, Hervé L, Bordy T, Dinten JM, Drancourt M, Allier C. Cerebrospinal fluid lens-free microscopy: a new tool for the laboratory diagnosis of meningitis. Sci Rep. 2017 Jan 3;7:39893.
  4. Drancourt M, Michel-Lepage A, Boyer S, Raoult D. The Point-of-Care Laboratory in Clinical Microbiology. Clin Microbiol Rev. 2016 Jul;29(3):429-47.
  5. Bouricha M, Samad MA, Levy PY, Raoult D, Drancourt M. Point-of-care syndrome-based, rapid diagnosis of infections on commercial ships. J Travel Med. 2014 Jan-Feb;21(1):12-6.
  6. Drancourt M, Gaydos CA, Summersgill JT, Raoult D. Point-of-care testing for community-acquired pneumonia. Lancet Infect Dis. 2013 Aug;13(8):647-9.
  7. Fournier PE, Drancourt M, Colson P, Rolain JM, La Scola B, Raoult D. Modern clinical microbiology: new challenges and solutions. Nat Rev Microbiol. 2013 Aug;11(8):574-85. Review.
  8. Elbir H, Henry M, Diatta G, Mediannikov O, Sokhna C, Tall A, Socolovschi C, Cutler SJ, Bilcha KD, Ali J, Campelo D, Barker SC, Raoult D, Drancourt M. Multiplex real-time PCR diagnostic of relapsing fevers in Africa. PLoS Negl Trop Dis. 2013;7(1):e2042.
  9. Sokhna C, Mediannikov O, Fenollar F, Bassene H, Diatta G, Tall A, Trape JF, Drancourt M, Raoult D. Point-of-care laboratory of pathogen diagnosis in rural Senegal. PLoS Negl Trop Dis. 2013;7(1):e1999.
  10. Ninove L, Nougairede A, Gazin C, Zandotti C, Drancourt M, de Lamballerie X, Charrel RN. Comparative detection of enterovirus RNA in cerebrospinal fluid: GeneXpert system vs. real-time RT-PCR assay. Clin Microbiol Infect. 2011 Dec;17(12):1890-4.
  11. Cohen-Bacrie S, Ninove L, Nougairède A, Charrel R, Richet H, Minodier P, Badiaga S, Noël G, La Scola B, de Lamballerie X, Drancourt M, Raoult D. Revolutionizing clinical microbiology laboratory organization in hospitals with in situ point-of-care. PLoS One. 2011;6(7):e22403.
  12. Ninove L, Nougairede A, Gazin C, Zandotti C, Drancourt M, de Lamballerie X, Charrel RN. POC tests: from antigen detection to molecular methods. Future trends. J Clin Virol. 2010 Dec;49(4):304-5.
  13. Nougairede A, Ninove L, Zandotti C, de Lamballerie X, Gazin C, Drancourt M, La Scola B, Raoult D, Charrel RN. Point of care strategy for rapid diagnosis of novel A/H1N1 influenza virus. PLoS One. 2010 Feb 17;5(2):e9215.
  14. Nougairede A, Ninove L, Zandotti C, De Lamballerie X, Gazin C, Drancourt M, La Scola B, Raoult D, Charrel RN. Point of care strategy for rapid diagnosis of novel A/H1N1 influenza virus. PLoS Curr. 2009 Sep 21;1:RRN1039. Update in: PLoS One. 2010;5(2):e9215.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?