Accueil > Espace presse > Ils parlent de nous > Articles de Presses > François Hollande demande de "travailler à la pérennisation dinancière des IHU" et confirme le PIA 3 pour 2016.

Espace presse

 

François Hollande demande de "travailler à la pérennisation dinancière des IHU" et confirme le PIA 3 pour 2016.

logo_journaux.jpg

06/04/2016, AEF

 

Par Julien Jankowiak

 

 

"Les IHU ont pleinement réussi leur pari. La médecine de demain s'élabore dans ces instituts hospitalo-universitaires et c’est ici que s’inventent l’économie et les technologies du futur", déclare le président de la République François Hollande lors de la première journée internationale des IHU, mercredi 6 avril 2016 dans les locaux de l’ICM à Paris. "Nous allons lancer le PIA 3 et ce sera fait cette année", annonce-t-il par ailleurs. "Rassembler des chercheurs, des soignants et des patients en réduisant le temps qui sépare une découverte de son application est une priorité et les IHU sont un modèle pour la recherche en France", salue le président de la République. Enfin, François Hollande demande au commissaire général à l'investissement Louis Schweitzer et aux ministères concernés (Santé et ESR) de "travailler à la pérennisation financière des IHU".

"L’engagement du CGI en faveur des IHU s’étale sur dix ans (850 M€). C’est pourquoi je demande à Louis Schweitzer, commissaire général à l'investissement, et aux ministères des Affaires sociales et de la Santé et de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de travailler à la pérennisation financière des IHU", pointe le président de la République François Hollande lors de la première journée internationale des IHU à Paris, mercredi 6 avril 2016.

 

LE FONDS FABS (340 M€) "COMPLÈTE LE DISPOSITIF IHU"

 

Pour François Hollande, "les IHU ont pleinement réussi leur pari. La médecine de demain s’élabore dans ces instituts hospitalo-universitaires et c’est ici que s’inventent l’économie et les technologies de demain". Il rappelle également, dans le cadre du PIA 2, le lancement du FABS (fonds d’accélération biotechnologies santé), doté de 340 M€ et "destiné à accompagner les start-up, ce qui complète le dispositif IHU".

Enfin, il confirme que le PIA 3 sera bien lancé cette année. "Cette nouvelle phase permettra là encore d’accueillir des financements dans le domaine de la santé", indique François Hollande.

 

PDF de l'article


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits