Accueil > Espace presse > Actualités > Actualités archivées > Conférence de presse à l'ARS du 20 mai 2015

Espace presse

 

Conférence de presse à l'ARS du 20 mai 2015

ARS du 20 mai 2015

Greffe fécale pour prévenir, accompagner et soigner les infections à C. difficile et patients colonisés par des bactéries multi-résistantes

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

  

Marseille, le 20 mai 2016.

 

L’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et l’Unité de recherche sur les maladies infectieuses tropicales émergentes rappellent que les infections à Clostridium difficile représentent la première cause de diarrhée que l’on peut contracter à l’hôpital (infections liées aux soins) et touchent en particulier les sujets âgés de plus de 65 ans.

En 2013 en Paca et dans les Bouches-du-Rhône plus particulièrement, de nombreux cas avaient été signalés dans plusieurs établissements sanitaires et médico-sociaux accueillant des personnes âgées. Cette épidémie était liée à une souche particulièrement virulente (le ribotype 027) de Clostridium difficile, dont la mortalité pouvait atteindre la moitié des cas.

En France selon des données du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI), 1 800 décès ont été associés à une infection àClostridium difficile en 2014. De plus le taux de rechute est évalué à environ  35% quel que soit le traitement antibiotique choisi.

Par ailleurs, plusieurs épidémies d’entérobactéries porteuses de carbapénémases (bactéries multi-résistantes) ont eu lieu en France et notamment en région PACA.

Ces infections et colonisations nécessitent des précautions spécifiques pour éviter la transmission d’un patient à un autre dans les hôpitaux et les structures accueillant des personnes âgées.

C’est pourquoi l’IHU Méditerranée infection et l’ARS Paca soutiennent la greffe fécale, alternative efficace à l’antibiothérapie, et accompagnent les établissements sanitaires et médico-sociaux dans le repérage et la prise en charge des personnes infectés par Clostridium difficile ou colonisés par une bactérie multi-résistante. 

 

 


Santé : la greffe fécale peut sauver des vies par LaProvence


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits