Accueil > Microbiologie & Sciences Humaines > Thématiques clés & découvertes > Methanomassiliicoccus luminyensis

Microbiologie & Sciences Humaines

Methanomassiliicoccus luminyensis

Methanomassiliicoccus luminyensis - la plus grosse archae humaine : 2.6Mb

Méditerranée Infection est le seul institut développant une recherche des archaea associées aux flores chez l’homme.

Les archaea sont des êtres vivants unicellulaires qui ressemblent aux bactéries lorsqu’on les examine au microscope, mais qui possèdent des caractéristiques dans leur paroi externe et dans certaines caractéristiques métaboliques.

Actuellement seulement trois archaea ont été décrites chez l’homme, qui sont toutes des archaea méthanogènes, c'est-à-dire qui ont la propriété de transformer l’hydrogène en gaz méthane.

Le laboratoire de Méditerranée Infection a découvert une nouvelle archae qui a été nommée Méthanomassiliicoccus luminyensis dont l’image en microscopie électronique apparait sur le bandeau de notre page de garde ; cette archae est un record du monde en taille d’archaea, et en taille de son génome.

 

Reference List

Methanomassiliicoccus luminyensis gen. nov., sp. nov., a methanogenic archaeon isolated from human faeces.

Dridi B, Fardeau ML, Ollivier B, Raoult D, Drancourt M.

Int J Syst Evol Microbiol. 2012 Aug;62(Pt 8):1902-7.

Complete genome sequence of Methanomassiliicoccus luminyensis, the largest genome of a human-associated Archaea species.

Gorlas A, Robert C, Gimenez G, Drancourt M, Raoult D.

J Bacteriol. 2012 Sep;194(17):4745. doi: 10.1128/JB.00956-12.

Age-related prevalence of Methanomassiliicoccus luminyensis in the human gut microbiome.

Dridi B, Henry M, Richet H, Raoult D, Drancourt M.

APMIS. 2012 Oct;120(10):773-7. doi: 10.1111/j.1600-0463.2012.02899.x. Epub 2012 Mar 23.


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits