Accueil > Pôle hospitalier > Surveillance épidémiologique > Veille Sanitaire Internationale > Bulletin du 06 Novembre 2015

Pôle hospitalier

Bulletin du 06 Novembre 2015

VIRUS ZIKA

Colombie : premiers cas de virus zika signalés le 15 octobre 2015.au 28 octobre il y avait 129 cas repartis dans 5 départements de la cote caraïbes du pays.

La propagation du virus dans le pays ou dans les pays voisins semblent difficile à stopper. Le vecteur (moustique du genre Aedes) qui est le même que celui de la dengue et du chikungunya, y est abondant et les populations non immunisées.

Cap vert : premiers cas autochtones signalés par le ministère de la santé du pays le 2 novembre. Durant le mois d’octobre il y a eu environ 1000 cas avec une symptomatologie évocatrice .l’institut Pasteur de Dakar a confirmé le diagnostic.2 iles sont concernées l’ile de Praia (la capitale) et l’île de Santiago.

Pour rappel, le virus zika circule au Brésil depuis mai 2015. Le Brésil et le Cap vert ont beaucoup d’échanges.

Les signes cliniques sont :

- une éruption maculo-papulaire, d’évolution descendante du visage aux membres, souvent prurigineuse

- fièvre modérée et arthralgies, surtout distales

- parfois céphalées, vertiges, myalgies, conjonctivite, troubles digestifs et œdèmes des extrémités

2/3 des cas sont asymptomatiques. Des formes sévères avec complications neurologiques ou auto immunes ont été décrites en 2013 en Polynésie Française.

En pratique : Y penser devant une symptomatologie évocatrice chez un voyageur au retour du cap vert.il y a une communauté cap verdienne à Marseille.

 

EBOLA

Guinée Conakry : 1 nouveau cas dans la semaine du 26 octobre chez un enfant dont la mère est décédée d’Ebola récemment. 

Sierra Leone : pas de nouveaux cas depuis 7 semaines. La transmission sera déclarée interrompue le 7 novembre si il n’y a pas de nouveau cas d‘ici là.

Au total, pour ces deux pays, L’incidence reste à 5 cas ou moins par semaine depuis 12 semaines. Pendant cette période on observe que la transmission du virus reste confinée géographiquement à de petites zones. L’OMS parle de  phase 3 de l’épidémie dont l’objectif est d’arriver à une incidence nulle, de maintenir l’arrêt de la transmission, surveiller pour dépister une réintroduction du virus et assurer un suivi des survivants (volet social).

 

GRIPPE

France : Activité faible : En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux a été estimé à 23 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (qui est de 128 cas pour 100 000 habitants).le bulletin épidémiologique du 13 octobre est consacré au bilan de l’épidémie de grippe 2014/2015 :  http://www.invs.sante.fr/beh/2015/32-33/index.html

En pratique : Il existe un vaccin, et des populations cibles à vacciner…

 

MERS-CoV

Monde : à ce jour aucun cas de mers-Cov n’a été signalé chez des pèlerins au retour du Hajj. Parmi les cas suspects de nombreux cas de grippe ont été diagnostiqués, pouvant engendrer des cas secondaires dans l’entourage des pèlerins.


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits