Accueil > Pôle hospitalier > Les protocoles thérapeutiques > Le traitement de la Fièvre Q

Pôle hospitalier

Le traitement de la Fièvre Q

Mis à jour le : 23/05/2017

Fièvre Q : Critères diagnostiques et protocoles thérapeutiques.

 

I- Critères diagnostiques Fièvre Q – Primo-infection.

 

Critères

Diagnostic

Fièvre, hépatite et ou pneumonie avec critère microbiologique (Phase II IgG ≥ 200 et phase II IgM ≥50, séroconversion, ou une PCR positive sur le sang/serum et pas d’endocardite)

Fièvre Q aiguë

IgG anticardiolipine positif,

IgM anticardiolipine positif, 

TCA allongé (ratio > 1.5)* OU

Anticoagulant lupique

Fièvre Q aiguë avec marqueur SAPL

Antécédent de rhumatisme articulaire aigu, bicuspidie, cardiopathie congénitale, valve prothétique, insuffisance ou rétrécissement ≥ grade II, prolapsus valvulaire mitral

Valvulopathie significative

Greffé, chimiothérapie, HIV < 200 CD4, leucose, corticothérapie

Immunodépression sévère

Femme enceinte asymptomatique avec sérologie avec IgG phase II ≥ 200 ET IgM phase II ≥ 50

Primo-infection Coxiella burnetii asymptomatique lors de la grossesse

 

 * chez un patient sans anticoagulants

II- Critères diagnostiques Fièvre Q – Endocardite.

 

 

Critères

Diagnostic

Endocardite possible ou certaine sur valve prothétique, Bentall, Pace-maker

Endocardite possible ou certaine sur matériel

 

 

III- Critères diagnostiques Fièvre Q – Infection vasculaire.

 

 

Critères

Diagnostic

Infection vasculaire possible ou certaine sur prothèse vasculaire

Infection vasculaire possible ou certaine sur matériel

 

 

IV- Critères diagnostiques Fièvre Q – Infection sur prothèse articulaire.

 

 

 

VI- Critères diagnostiques Fièvre Q – Autres situation.

 

Autres situations

CAT

Symptomatologie compatible avec une fièvre Q aiguë mais sérologie négative

Pas de preuve d’infection par Coxiella burnetii Recontrôler la sérologie à J15, J30 et J45

Aucun avis thérapeutique ne peut être donné

Toute autre situation

Appel du CNR pour avis d’expert


 

Protocole thérapeutique Fièvre Q aigue.

 

Diagnostic

Traitement (D: doxycycline, P: Plaquenil, B: Bactrim)

P1A0: Fièvre Q aiguë sans valvulopathie avec apyrexie spontanée

Pas de traitement

P1A1: Fièvre Q aiguë fébrile

D 21 jours

P1APL: Fièvre Q aiguë avec marqueur SAPL*

DP jusqu’à disparition des marqueurs SAPL (IgG aCL & IgM aCL négatifs ET normalisation TCA / absence anticoagulant lupique)

P1B: Fièvre Q aiguë avec valvulopathie significative**

DP 12 mois

P1C: Fièvre Q aiguë immunodéprimé sévère ***

D seule tant que dure l’immunodépression

 

* Critère biologique du syndrome des antiphospholipide: IgG anticardiolipine (IgG aCL) positif, IgM anticardiolipine (IgM aCL) positif, TCA allongé (ratio>1.5) chez un patient sans anticoagulants, anticoagulant lupique

** Antécédent de rhumatisme articulaire aigü, bicuspidie, cardiopathie congénitale, valve prothétique, insuffisance ou rétrécissement ≥ grade II, prolapsus valve mitrale.

** Greffé, chimiothérapie, HIV < 200 CD4, leucose, corticothérapie.

 

Protocole thérapeutique Endocardite et Infection vasculaire à Fièvre Q.

 

Diagnostic

Traitement (D: doxycycline, P: Plaquenil, B: Bactrim)

P2A: Endocardite possible ou certaine sans matériel

DP 18 mois

Pas d’indication chirurgicale infectieuse.

Si chirurgie, attendre 3 semaines de traitement

P2B : Endocardite possible ou certaine avec matériel

DP 24 mois

Pas d’indication chirurgicale infectieuse *.
Si chirurgie, attendre 3 semaines de traitement

P2ID: Endocardite possible ou certaine chez immunodéprimé **

D seule tant que dure l’immunodépression (durée minimale 18 mois si valve native 24 mois si valve prothétique)

P3A: Infection vasculaire sans matériel

DP 18 mois

Chirurgie systématique pour ablation du tissu vasculaire infecté après 1 mois de traitement

P3B: Infection vasculaire avec matériel

DP 24 mois

Ablation du matériel infecté systématique après 1 mois de traitement

 

* Si pacemaker, faire PET-TDM. Si PET-TDM + sur le boitier, changement du boitier après un mois de traitement. Si PET-TDM + sur sondes intra-cavitaires, pas d’ablation immédiate ; nouveau PET-TDM après 2 mois de traitement. Avis d’expert si persistance de l’hyperfixation.

** Greffé, chimiothérapie, HIV < 200 CD4, leucose, corticothérapie.

 

Protocole thérapeutique Fièvre Q et grossesse.

 

Diagnostic

Traitement (D: doxycycline, P: Plaquenil, B: Bactrim)

P4: Infection au cours de la grossesse

(Fièvre Q aiguë (symptomatique)

OU

Sérologie avec IgG phase II ≥ 200 ET IgM phase II ≥ 50)

Bactrim forte 2/ jour jusqu’à la fin du 8° mois de la grossesse

Après accouchement : Bilan chez la mère

-       Si endocardite possible ou certaine, protocole P2A ou P2B

-       Si pas d’endocardite mais IgG phase I ≥ 800, suivi sérologique sans traitement

-       Eviter allaitement

 

 

Protocole thérapeutique Fièvre Q- Autres situations.

 

Diagnostic

Traitement (D: doxycycline, P: Plaquenil, B: Bactrim)

Toute autre situation

Appel du CNR pour avis d’expert

 

 

Contacts :


Tel: +33 4 91 38 55 17

Fax: +33 4 91 38 77 72

E-mail: didier.raoult@gmail.com ou matthieumillion@gmail.com

 

 

VII- Références

 

 

  1. Eldin C., et al. Treatment and Prophylactic Strategy for Coxiella burnetii Infection of Aneurysms and Vascular Grafts: A Retrospective Cohort Study. Medicine (Baltimore). 2016 Mar; 95(12):e2810.
  2. Million M., et al. Antiphospholipid Antibody Syndrome With Valvular Vegetations in Acute Q Fever. Clin Infect Dis. 2016 Mar 1; 62(5):537-44.
  3. Million M., et al. Culture-negative prosthetic joint arthritis related to Coxiella burnetii. Am J Med. 2014 Aug; 127(8):786.e7-786.e10.
  4. Million M., et al. Immunoglobulin G anticardiolipin antibodies and progression to Q fever endocarditis. Clin Infect Dis. 2013 Jul; 57(1):57-64.
  5. Million M., et al. Evolution from acute Q fever to endocarditis is associated with underlying valvulopathy and age and can be prevented by prolonged antibiotic treatment. Clin Infect Dis. 2013 Sep; 57(6):836-44.
  6. Million M., et al. long-term outcome of Q fever endocarditis: a 26-year personal survey. Lancet Infect Dis. 2010 Aug; 10(8):527-35.
  7. Raoult D., Chronic Q fever: Expert opinion versus literature analysis and consensus, J Infect. 2012 Aug;65(2):102-8.

 

Dernière mise à jour le 23.05.2017


© IHU Méditerranée Infection - Contact / Plan du site / Crédits